NE PARLEZ PAS DE MARIONNETTES: FAITES-EN!

ATTENTION: la traduction automatique ne fait pas toujours apparaître tous les liens (il y en a à toutes les pages sauf exception) penser à consulter le blog d'origine!

photo taille réelle: kliker sur la photo puis klik droit "afficher l'image"

teaser "OBéRIOU": https://www.youtube.com/watch?v=aPYt3yANY4E

accès direct: Cie le roi de rien: http://sakatou.blogspot.fr/search/label/Cie%20Le%20Roi%20de%20Rien


lundi 21 février 2011



L'anti-comédie musicale qui a fait de Liza Minnelli une icône, en meneuse de revue d'amours libres et condamnées dans le Berlin de la décadence.

zoom
Previous imageNext image

"Cabaret"
Un film de Bob Fosse
Avec Liza Minnelli, Michael York, Joel Grey, Helmut Griem, Fritz Wepper
(États-Unis, 1972, 2h)
Dans le Berlin de 1931, une foule interlope vient célébrer soir après soir, au Kit-Kat Club, les plaisirs de la transgression et de la liberté sexuelles. Sur scène, Sally Bowles, une jeune Américaine prête à coucher avec quiconque lui permettra de faire carrière au cinéma, mène le bal au côté du Monsieur Loyal de la boîte, homo sardonique aux airs de clown triste. Tandis que le nazisme gagne en puissance, elle s'engage dans un trio amoureux avec Brian, un jeune intello anglais à qui elle loue une chambre, et Max, le sulfureux play-boy qui les a séduits tous les deux.

Une réussite absolue qui quarante ans après, n'a rien perdu de sa force subversive ni de son charme poignant. Dans ce mélange vertigineux de noirceur et de drôlerie insolente, de cynisme et d'érotisme, tout fait mouche, du brio des dialogues à la perfection des numéros dansés et chantés. Ceux-ci, à la troublante exception de l'élégie nazie "Tomorrow belongs to me", se déroulent tous sur la scène du club, métaphore clinquante d'un monde en train de basculer. Et avant que le rideau ne tombe sur cette "anti"-comédie musicale, boostée à l'énergie du désespoir, avant que l'Allemagne ne s'enfonce dans la nuit, Sally chante encore : "Life is a cabaret".

vendredi 18 février 2011

                        J'ai découvert cet artiste hier soir 
                         sur Arte dans l'émission "Tracks"

lundi 7 février 2011